Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Ensemble », la 3e force du Front de gauche

Suite aux Assises du regroupement "Ensemble" du week-end dernier à Saint-Denis qui ont réuni 300 militant-e-s (dont 220 délégué-e-s des collectif locaux) et dans l'attente des textes, nous publions cet article paru hier et le relevé de conclusions de la rencontre.

Article de Regards

http://www.regards.fr/web/Ensemble-un-3e-pilier-pour-le,7239

A la bourse du travail de Saint-Denis, 220 délégués de 70 départements ont créé une nouvelle force politique au sein du Front de Gauche, baptisée : « Ensemble, Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire ». Avec ces Assises des 23 et 24 novembre 2013, une nouvelle étape a été franchie dans le processus de rapprochement entrepris depuis un an entre la Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique, la Gauche Anticapitaliste, les Alternatifs, Convergences & Alternatives, des militants de la Gauche Unitaire, des animateurs du processus « Tous Ensemble/Trait d’Union » comme Christophe Aguiton et des collectifs locaux créés en communs. Des cultures politiques traditionnellement différentes, issues de la LCR, du courant autogestionnaire ou du PCF, font ainsi le choix de la mise en commun.

Après avoir adopté trois textes de référence sur l’orientation politique, le projet programmatique et la force à construire, « Ensemble » s’est doté d’une direction composée de représentants des cinq organisations constitutives et de personnalités issues du mouvement social telles que Pierre Kalfa, Jeannette Abel, Evelyne Sire-Marin ou Stéphane Lavignotte. « Ensemble » constituera une représentation commune au sein de la coordination du Front de Gauche. Les délégué-e-s ont également planché sur les mobilisations sociales à venir, la préparation de la manifestation pour une révolution fiscale du 1er décembre initiée par le Front de Gauche, les élections municipales et européennes. Le consensus a été retenu comme mode principal de fonctionnement. L’appel à la novation dans les pratiques, pour qu’elles soient moins pyramidales et plus horizontales, comme sur le terrain de la stratégie et des idées a fixé un cap de travail. La refonte du lien entre social et politique est l’une des identités affirmée de ce mouvement. Pour se développer, « Ensemble » a choisi de mettre le paquet sur un site Internet participatif (bientôt en ligne).

Après une phase de vérifications internes, le mouvement a donc décider de se tourner vers l’extérieur : « nous appelons tous les militants intéressés par ce projet et tous les groupes des organisations politiques constitutives à constituer des collectifs locaux dans toutes les villes et régions, en trouvant à chaque fois les modalités d’action au consensus, qui permettent la participation la plus large » indique le relevé de conclusion de la réunion. L’objectif est de porter une stratégie alternative aux logiques d’adaptation sociale-libérale, en agissant pour un rassemblement majoritaire à même de conquérir une hégémonie culturelle au service d’une véritable politique de transformation sociale et écologique. Autrement dit, « Ensemble » veut reconstruire un horizon d’émancipation, de dépassement du système capitaliste et du productivisme. Il agira pour changer les rapports de force au sein de la gauche, pour y faire prévaloir une orientation qui donne la priorité aux besoins sociaux et environnementaux et se nourrisse de l’apport de tous les combats pour l’émancipation. Une première réunion du collectif national se tiendra en janvier 2014, où toutes les entités locales enverront leurs représentants. « Ensemble », c’est parti.

Relevé de conclusions des Assises

«Ensemble !», courant politique commun dans le Front de Gauche, Pour une alternative de gauche, solidaire, féministe et écologiste

Relevé de conclusions de la réunion nationale des 23 et 24 novembre, engageant la formation du mouvement « Ensemble ! », courant politique commun dans le Front de Gauche, Pour une alternative de gauche, solidaire, féministe et écologiste.

La réunion nationale des 23 et 24 novembre 2013, à l’initiative de la FASE/ACU, de la GA, des Alternatifs, de C&A, de militant-e-s de la GU, d’animateurs/trices du processus «Tous Ensemble/Trait d’Union» et de collectifs locaux créés en communs, décide de franchir une nouvelle étape dans leur processus de rapprochement.

Nous décidons de constituer un courant politique commun dans le Front de gauche, au service de tous les combats émancipateurs, sous la forme d’un mouvement politique rassemblant des composantes organisées et des individus non membres d’organisations.

L’assemblée valide la proposition que le nom du mouvement commun sera :

«ENSEMBLE ! », Mouvement pour une alternative à gauche, écologiste et solidaire.

Un premier travail a été réalisé autour de trois textes («notre orientation politique et le Front de Gauche», «Notre élaboration programmatique pour un projet émancipateur», «Construire une nouvelle force politique» ), discutés lors de notre réunion du 15 juin et après, et devenus nos acquis communs comme «textes de référence» du mouvement, dont nous nous inspirerons pour nos actions et prises de position. Ce travail d’élaboration, loin de clore toutes les questions en débat, ouvre au contraire une discussion qui se poursuivra au-delà de ces assises dans notre mouvement commun.

La réunion des 23-24 a travaillé et débattu autour de trois autres documents : un texte d’orientation dans la conjoncture politique actuelle, un texte d’orientation pour les prochaines élections européennes, un texte sur le fonctionnement de notre mouvement. En l’état, après rapport des commissions mises en place pour prendre en compte les compléments et modifications qui font consensus entre nous, l’Assemblée des 23-24 novembre les adopte comme base de notre intervention immédiate et de la prochaine étape de développement du mouvement.

Nous appelons tou-te-s les militant-e-s intéressé-e-s par ce projet et tous les groupes des organisations politiques constitutives à constituer des collectifs locaux dans toutes les villes et régions, en trouvant à chaque fois les modalités d’action au consensus, qui permettent la participation la plus large.

Une équipe d’animation nationale et un collectif national sont mis sur pied dès maintenant. Une première réunion du collectif national se tiendra en janvier 2014, où tous les collectifs enverront leurs représentant-e-s.

De nouvelles assises se tiendront dans un an pour faire un premier point d’étape sur cette période de transition qui s’ouvre dès maintenant.

Saint-Denis, le 24 novembre 2013.

Tag(s) : #Ensemble

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :