Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aubenas : Un beau cadeau pour son premier anniversaire !

David, un petit garçon de un an, et sa famille, bientôt à la rue

Vartan, Svetlana, Karen, David, vont être à la rue au 14 janvier ; Karen est scolarisé en seconde au lycée Boissy d’Anglas. David est né le 3 janvier 2013, à Aubenas. La sentence de l’OFPRA vient de tomber : rejet de leur demande d’asile . Conséquence immédiate : plus d’hébergement au 14 janvier, plus de ressources pour survivre, car arrêt du versement de l’Allocation Temporaire d’Attente.

RESF Sud Ardèche, et le MRAP d'Aubenas et de Largentière soutiennent la famille TOROSYAN-ALEKYAN qui va se retrouver à la rue dès le 14 janvier : Vartan et Svetlana sont arrivés d'Arménie à Aubenas en octobre 2012, avec un bébé à naître et leur neveu Karen qui n'avait pas encore 16 ans, lui-même victime des représailles de la bande maffieuse qui s'en prenait à son oncle Vartan depuis des années. Le petit David est né le 3 janvier à l'hôpital d'Aubenas.

Après avoir adressé leur demande d'asile à l'OFPRA, ils ont été convoqués le 1er mars 2013 en procédure "prioritaire" puisque l'Arménie figure encore sur la liste des pays dits "sûrs" (bien que le Conseil d'Etat ait recommandé de la retirer de cette liste). Ils ont ensuite été transférés au CADA d'Annonay et ont attendu... Plus le temps a passé et plus leur espoir s'est affirmé d'obtenir l'asile qu'ils demandaient à la France ; Karen, scolarisé en 3e début 2013, est passé en 2de au Lycée Boissy d'Anglas à la rentrée.

La sentence est tombée en ce début décembre : leurs trois demandes sont rejetées. Bien sûr nous faisons tout pour que leur recours à la CNDA soit pris en considération ; une avocate expérimentée les représentera auprès de la Cour.

Mais - procédure prioritaire oblige - le recours n'est pas suspensif, aussi leur hébergement, ainsi que l'Allocation Temporaire d'Attente (ATA) qu'ils perçoivent, prendront fin le 14 janvier. Ce 20 décembre, Karen a eu 17 ans ; le 3 janvier David aura 1 an. Un adolescent brutalement déscolarisé ; un bébé d'un an dans la rue en plein hiver... Non, nous ne pouvons admettre que cette famille, victime de la corruption et du népotisme qui règnent en Arménie et qui court les plus grands dangers si la France la "reconduit" dans son pays d'origine, se retrouve aussi démunie et privée des droits les plus élémentaires d'ici quelques jours.

C'est pourquoi avec RESF et le MRAP, nous demandons le maintien pour la famille Torosyan-Alekyan d'un hébergement et du versement de l'Allocation Temporaire d'Attente , jusqu'à sa convocation par la Cour Nationale du Droit d'Asile pour les recours qu'elle lui adresse , suite au rejet par l'OFPRA des demandes d'asile de Vartan, Svetlana et Karen.

Signez, faîtes signer la pétition, interpellez par mail le Préfet de l'Ardèche, ainsi que la sous-préfete de Largentière :

bernard.gonzales@ardeche.gouv.fr

cabinet@ardeche.gouv.fr

sp-largentiere@ardeche.gouv.fr

monique.letocart@ardeche.gouv.fr

Pour signer la pétition, cliquer sur le lien suivant :

http://www.educationsansfrontieres.org/article48454.html?id_rubrique=491

MRAP

MRAP

Tag(s) : #Immigration - Libertés

Partager cet article

Repost 0