Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contre l’extrême-droite, le temps presse...

Communiqué des Alternatifs du 27 janvier 2014

Lorsque le prêt à penser libéral du chacun pour soi imprègne la société, conduit à stigmatiser le/la plus faible, l’assisté-e. Lorsque vraie droite et fausse gauche au pouvoir se soumettent également aux exigences du MEDEF, contribuant ainsi à dévaloriser l’action politique Lorsque la porosité idéologique entre le FN et de larges secteurs de l’UMP est flagrante.Lorsque tous les racismes instillent leur poison, lorsque des pans entiers des classes populaires se trompent de colère..

L’extrême droite s’installe dans la société et le champ politique Les manifestations contre le mariage pour tous/toutes lui ont permis, coalisée avec de larges secteurs de la droite et les courants religieux conservateurs, de reprendre le rue. Le Printemps Français n’y a pas renoncé, sur une base homophobe, sexiste et réactionnaire.

Encore ultra minoritaires et divisés, les groupes fascistes sont parvenus à réapparaître, et même à donner le ton des fins de "manifs pour tous". Ils ont de nouveau manifesté violemment le dimanche 26 janvier.

Le FN tente désormais s’installer de manière décisive comme rassemblement antisystème. Aux Municipales son objectif est d’entrer en force dans les conseils municipaux, de gagner un certain nombre de villes, tant dans ses zones anciennes d’implantation du Sud que dans les régions les plus touchées par le chômage et le désespoir social du Nord et de l’Est. Certains secteurs de l’UMP peuvent basculer dans un front de toutes les droites, et le PS, dont la politique contribue à la désagrégation sociale et politique, serait mal venu de crier au loup.

Aux européennes, Marine Le Pen fera tout pour capter un vote sanction massif contre une Union Européenne devenue aux yeux du plus grand nombre un carcan libéral.

Les organisations syndicales CGT, FSU et Solidaires et les organisations de jeunesse Unef, Fidl et UNL ont décidé d’initier un travail en commun sur l’ensemble des territoires, sur les différentes questions sociales que la montée de l’extrême droite met en jeu.

Les responsabilités de la gauche de gauche, notamment du Front de Gauche, sont considérables. Ne laisser aucune lutte isolée, mener pied à pied le combat contre tous les racismes, ne pas laisser la rue aux fascistes, démasquer sans relâche les causes de la crise sociale. Et inventer des cadres permettant à toutes les forces sociales et politiques agissant pour l’émancipation de débattre d’un projet de transformation sociale et écologique, de le construire et le porter ensemble dans la société. Le temps presse.

Tag(s) : #Communiqués des Alternatifs, #Extrême droite

Partager cet article

Repost 0