Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non au "pacte de responsabilité"
Hollande et Ayrault peuvent s'en réjouir : le Pacte de Responsabilité souhaité par eux a été validé par la CFDT, CFTC et CGC avec le MEDEF et ses satellites patronaux. Les entreprises qui actuellement « reçoivent plus de 172 milliards d'aides publiques sous la forme d'allègements ou d'exonérations fiscales et sociales, sans aucune conditionnalité ni évaluation de l'efficacité de ces aides en matière d'emploi et d'investissements et sans contrôle », comme le souligne justement l'intersyndicale nationale CGT, FO, FSU et Solidaires, verront cette manne grossir de 35 milliards supplémentaires de cadeaux fiscaux. Le MEDEF pouvait légitimement se déclarer satisfait, provisoirement, car la voracité du capital est sans limite et qu' il ne tardera pas à exiger de nouvelles « simplifications » et « baisses des charges ».
Il est évidemment plus tragique de constater qu'une fois de plus, la direction de la CFDT, accompagnée par CGC et CFTC, a validé un nouveau marché de dupes sur le dos des salarié-e-s, des retraité-e-s et des services publics.
Il est donc particulièrement important que CGT, FO, FSU et Solidaires appellent les salarié-e-s, chômeurs-ses et retraité-e-s à refuser de rester enfermés dans « une logique inacceptable d'austérité » en faisant du 18 mars prochain une journée « d'actions interprofessionnelles de manifestations, rassemblements et grève ». Mais pour réussir cette mobilisation, il faut s'en donner les moyens. Et se retrousser les manches. Car, face au matraquage médiatique unilatéral, le risque est grand que l'attentisme prenne le pas sur la volonté d'en découdre et que la mobilisation syndicale reste limitée. C'est à l'évidence le pari commun que font le gouvernement et les signataires.
Relayer l'appel national dans chacune des entreprises, des branches professionnelles, des villes et mener une campagne massive d'explication sur la réalité et les conséquences du pacte de responsabilité sont les clés de la mobilisation. A chacun-e de nous d'y contribuer.
Tag(s) : #Economie - Finances, #Chômage

Partager cet article

Repost 0