Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Resf Privas : Mobilisation le 23 mai de 10 à 14 heures

Manifestation de 10 à 14h

Vendredi 23 mai 2014 à 10h à Privas

Départ devant le Lycée Vincent d'Indy /défilé en ville - Pique-nique à 12h devant la Préfecture

Mobilisation lycéenne silencieuse contre l’expulsion de Gor, jeune lycéen sans papier, pour sa régularisation.

Gor Norsoyan et sa famille sont arrivés en Ardèche à la fin de l’année 2012. Le jeune homme de 19 ans n’a pas de papiers, il est scolarisé au Lycée Vincent d’Indy et à tout moment, il peut être expulsé. Ses camarades et une partie de la ville se mobilisent afin qu’il soit régularisé.

Tout commence en août 2013. Gor, devenu majeur, demande l’asile. Demande rejetée. "L’Arménie est un pays sûr" lui rétorque-t-on. En décembre de la même année, il reçoit une obligation de quitter le territoire. Il fait appel, le tribunal administratif de Lyon examinera le dossier ce jeudi 15 mai.

Gor vit aujourd’hui dans l’angoisse, lui qui a tant envie de bâtir son avenir en France, de poursuivre ses études ici et de devenir, un jour, avocat. Ses copains de classe apprennent la situation de Gor il y a quelques semaines seulement. Aussitôt, ils se mobilisent via les réseaux sociaux. Puis ils lancent une pétition à Privas. 1200 signatures déjà recueillies dont celle du maire de la ville. Un élan de solidarité, de soutien que le jeune lycéen n’oubliera jamais.

Gor Norsoyan a, par ailleurs, écrit aux autorités préfectorales afin qu’elles lui délivrent un titre de séjour. Pas de réponse pour l’instant.

" La régularisation des lycéens sans papiers est un vrai problème politique", pour le Réseau éducation sans frontières (RESF) Selon la circulaire du précédent ministre de l’Intérieur Manuel Valls, publiée en novembre 2012, les jeunes de 18 ans peuvent bénéficier d’un titre de séjour s’ils peuvent prouver deux ans de scolarisation "assidue et sérieuse" en France et des attaches sur le sol français.

Gor Norsoyan est menacé d’expulsion. "Je suis très inquiet. Vivre avec ce problème, ce n’est pas facile. Normalement, les jeunes de mon âge profitent de la vie". Ses camarades de classe le soutiennent ; Lila, 17 ans, en première L, estime qu’"il s’intègre, il n’a pas de raison de partir". Malheureusement sa vie va être bouleversée le 15 Mai prochain. En effet, Gor risque l’expulsion car ses papiers ne sont plus en règle. Pourtant, c’est un élève studieux, gentil et ouvert d’esprit ; il a parfaitement réussi à s’intégrer au Lycée Vincent d’Indy à Privas. il avait un projet d’avenir ambitieux, celui de devenir avocat. Nous ne pouvons pas le séparer d’une famille qu’il aime, d’un pays qu’il affectionne et des amis qui le soutiennent. Déjà 1/8ème de la population privadoise le soutient, avec parmi eux, des associations, des commerçants, des personnalités politiques ainsi que 2 lycées

RESF a besoin de vous, de votre aide, de votre participation citoyenne, dans cette mobilisation, et pour la mise en œuvre d'une autre politique de l'immigration.

C'est pourquoi nous vous donnons rendez-vous à Privas, le vendredi 23 mai 2014, à partir de 10h, devant le lycée Vincent d'Indy et à 12h devant la Préfecture

Soyons nombreux à montrer notre opposition déterminée aux expulsions et notre solidarité avec celles et ceux qui en ont bien besoin !

Signez la pétition en ligne sur le site de RESF Ardèche

RESF - FSU Maison des syndicats 25 avenue de la Gare 07000 Privas

Retrouvez l'actualité du Réseau Education Sans Frontières en Ardèche

en suivant le lien http://www.educationsansfrontieres.org/rubrique300.html

Tag(s) : #Immigration - Libertés, #Mobilisations et actions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :