Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


"Nouvelle gouvernance», «rigueur», «compétitivité», «réformes douloureuses mais nécessaires», le matraquage des forces du Capital se poursuit. Et, afin de donner cohérence à l’offensive de ces forces, ont été constitués dans plusieurs pays européens des gouvernements sous la direction de représentants de la sphère financière, du Parti de Goldman-Sachs. Le coup de force contre la souveraineté des Peuples accompagne la mise à bas des droits sociaux.

Les pays européens suivent la même voie : blocage des salaires et/ou réduction du nombre des fonctionnaires, réformes des retraites, de l’assurance-maladie, remise en cause des protections et droits des salariéEs, réduction des prestations sociales, privatisations… La récession menace, aggravée par la crise bancaire.

Des affrontements majeurs sont devant nous. Le consensus entre partis de droite et partis sociaux sociaux- libéraux sur les choix économiques essentiels est partout recherché, et partout obtenu, au risque de voir la colère contre le système captée et dévoyée par les extrêmes droites. Le pari des dominants et que la révolte de quelques unEs sera compensée par la résignation du plus grand nombre. Dans l’abstention de masse aux élections espagnoles se mêlent sans doute ces deux dimensions, et l’effondrement électoral du PSOE est loin d’être compensé par la progression de la Gauche Unie et des formations de gauche dans les régions autonomes.

Ici, des ripostes s’esquissent, mais elles restent dispersées. L’enjeu électoral de 2012 est certes majeur, mais l’attentisme ne crée pas les meilleures conditions pour chasser Sarkozy, et construire les rapports de forces permettant de ne pas échanger le pareil contre le même si il est battu.

La multiplication de collectifs pour un audit citoyen de la Dette est un levier pour la mobilisation. Des prises de positions et initiatives communes de toute la gauche de gauche seraient aussi nécessaires pour aider à construire une voie alternative au consensus que veut imposer le capitalisme autoritaire. Comme sont indispensables l’échange et la solidarité avec toutes les formes de résistance, de celle des indignéEs à celles des salariéEs en lutte pour l’emploi.

Jean-Jacques Boislaroussie (éditorial de Rouge & Vert n° 324, le journal des Alternatifs)
Tag(s) : #Economie - Finances

Partager cet article

Repost 0