Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous publions ci-dessous la déclaration politique de l'accord conclu entre les Alternatifs et le NPA 07 pour les élections cantonales.

Nous tenons à signaler que nos deux organisations (Les Alternatifs et NPA) ont recherché un accord unitaire plus large en rencontrant le Front de gauche en décembre. Puis au regard des désaccords et des divergences internes en son sein, notamment sur la gestion de l'Espace de restitution de la grotte Chauvet, nous avons poursuivi les discussions avec le Parti de gauche en janvier.

Et, alors que nous nous acheminions vers un accord politique inédit dans notre département : Alternatifs / NPA et PG, un revirement spectaculaire de ce dernier - semble t-il impulsé par le niveau national et faisant fi du vote très majoritaire des adhérent-e-s ardéchois-e-s - l'a mis en échec.

Néanmoins, les Alternatifs et le NPA ont décidé de poursuivre ensemble et de concentrer leurs candidatures, ouvertes à des citoyennes, dans le sud de l'Ardèche méridionale. Les Alternatifs 07 se félicitent de cet accord.

 

XXXXXX

 

Elections Cantonales du  20 mars 2011 Ardèche 

Déclaration commune

Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) et Alternatifs 07

 

« Pour une alternative écologiste et anticapitaliste en Ardèche »

 

Ces élections cantonales sont les premières après le formidable mouvement social de l'automne dernier. Unis alors dans cette lutte et impliqués par ailleurs dans des combats communs au niveau local, national et international, les Alternatifs et le Nouveau Parti Anticapitaliste ont tenu à se présenter unis à ces élections.

 

Nous avons recherché un accord le plus large possible des forces anticapitalistes, qui n’a pas pu aboutir pour des considérations que nous estimons électoralistes.

 

Nous présentons donc les candidatures communes suivantes

sur les 3 cantons du Sud Ardèche :

Sur JOYEUSE :      titulaire : Daniel ROMET           suppléante : Myriam LIND

Sur LES VANS :     titulaire : Alain JOFFRE            suppléante : Colette SIMOND

Sur VALGORGE :   titulaire : Richard NEUVILLE   suppléante : Aude CALMON

 

    Le gouvernement se sert de la crise pour marchandiser l’ensemble de la société, ce qui a conduit à une augmentation sans précédent de la précarité aggravant les conditions de vie de la majorité de la population, les femmes restant encore et toujours les plus violemment touchées. C'est particulièrement le cas dans le Sud Ardèche, territoire le plus sinistré en matière d’emplois stables et rémunérateurs de la Région depuis plus de 20 ans.

 

Le Conseil Général doit servir de contre-pouvoir et contribuer à atténuer les effets négatifs de cette politique sur la population. Pour cela, il doit se battre pour obtenir les budgets nécessaires à la couverture des besoins sociaux, favoriser un développement économique et culturel renouant avec les solidarités, écologiquement innovant  et exigeant.

 

Au contraire, la majorité actuelle départementale accompagne cette précarité, supprime des postes et délègue au privé comme par exemple pour la gestion de l’Espace de restitution de la grotte Chauvet (ERGC).

 

Pour une alternative dans ce département, ensemble Alternatifs et NPA :

 

       Nous donnerons la priorité aux services publics en dépit de la Directive Services de l’Union Européenne par la mise en place d'une régie publique des transports départementaux, le soutien au retour à la régie publique de la distribution d'eau et de la production d’énergie, l’instauration d’une régie directe pour la gestion de l’ERGC, le refus de subventionner l'enseignement privé avec des fonds publics.

 

       Nous défendrons une véritable politique sociale en rétablissant les emplois et subventions qui ont été supprimés dans le secteur social notamment au sein de l'éducation spécialisée, en soutenant les secteurs associatif et coopératif  privilégiant les initiatives solidaires, en encourageant les initiatives favorisant l’éco-construction de logements sociaux à basse consommation, en donnant de véritables moyens à la MDPH pour appliquer la loi sur le handicap, en refusant de subventionner les entreprises privées sans contrôle, ni garantie des droits sociaux et environnementaux, en soutenant l’accès à la culture pour toutes et tous.

 

       Nous proposerons  une véritable politique écologique par le développement de transports collectifs gratuits, la promotion de l’agriculture biologique locale particulièrement pour approvisionner les cantines des collèges, le soutien aux AMAP et autres circuits courts, l’incitation à une maîtrise foncière favorisant l’installation paysanne, le soutien aux démarches de sobriété énergétique et à la production décentralisée d’énergies renouvelables gérées collectivement avec les habitants et leurs élus, le refus des OGM et des projets actuels d’exploration comme d'exploitation de gaz de schiste sur nos territoires et ailleurs.

 

       Nous défendrons une politique démocratique active en associant le maximum de citoyens au plus près des décisions et en instaurant des référendums départementaux ou locaux d’initiative citoyenne. Opposés à la contre-réforme des collectivités territoriales éloignant le citoyen des instances décisionnaires, nous sommes pour une réforme démocratique des institutions avec des élections à la proportionnelle sur scrutin de liste départementale.

 

       Nous soutiendrons les populations et les travailleurs-euses en lutte : dans le contexte actuel de crise, nous estimons que notre rôle d'élu(e) de gauche anticapitaliste, écologiste et féministe est de se tenir aux côtés de celles et ceux qui, victimes des politiques néfastes qui nous sont imposées, se battent pour sauvegarder leur emploi et leur dignité, avec les familles des Rroms et des sans papiers pourchassés par ce pouvoir xénophobe, et contre toutes les lois sécuritaires scélérates mises en place par celui-ci.

 

TOUTES ET TOUS ENSEMBLE DANS LES URNES ET DANS LES LUTTES
 RESISTANCES ET CONQUETE DE NOUVEAUX DROITS

 

Tag(s) : #Elections

Partager cet article

Repost 0