Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non_gaz-schiste.pngCollectifs non aux gaz et huiles de schiste 
et de houille*

Communiqué de presse 29 avril 2013

Les collectifs locaux, réunis en coordination
nationale à Châteauneuf-sur-Isère, Drôme,
les 27 et 28 avril 2013, déclarent :


Nous constatons que la puissance de feu
des industriels du gaz et du pétrole auprès
du gouvernement et des médias est déployée
pour accompagner la révision du Code minier
dans le sens qui leur serait le plus favorable ;
qu'ils attendent également des décisions dans le même sens, en réponse à leurs
actions juridiques telle que la QPC(1) suite à des recours administratifs.


Les collectifs réaffirment leur exigence de reconversion énergétique vers des
renouvelables à faible impact environnemental.

Plus que jamais vigilants et déterminés, ils renforcent la convergence avec d'autres
mobilisations contre toutes formes d'extractivisme et les grands projets inutiles
imposés, en particulier « Notre-Dame-des-Landes ». Convergence qui s'exprimera,
entre autres, lors de la journée internationale « Global Frackdown »
du 19 octobre prochain.


L'audition le 24 avril dernier du Conseiller d'Etat Thierry Tuot par la Commission du
développement durable de l'Assemblée Nationale(2) présage du pire pour la révision
du Code minier. Nous pointons notamment, la proposition que celui-ci prévale sur
tous les autres ; urbanisme, forestier, environnement...


Avec de multiples colloques, des interventions de lobbying auprès des élus et la
complicité de certains médias, l'objectif des industriels, de l'aile productiviste du
gouvernement et de sa majorité parlementaire ainsi que de la Commission
européenne est bien de rendre ces hydrocarbures, dont le plus grand nombre ne
veut pas, socialement acceptables.


Les collectifs locaux dénoncent la mascarade de la CE qui prétendait recueillir
jusqu'au 23 mars dernier l'avis des européens par une consultation uniquement
en ligne(3), au moyen de questions fermées, ne permettant pas l'expression
argumentée d'une opposition grandissante, déjà fortement exprimée dans le
« Flash Eurobarometer » du 23 janvier 2013(4).


La loi du 13 juillet 2011, puis les déclarations de Mme D. Batho, instauraient un « gel »
de l'instruction de nouvelles demandes de permis de recherche.


Pourtant, fin février dernier, les 15 mises en concurrence de futurs permis par le
ministère de l'Ecologie... dans le Bassin parisien, le Sud-ouest et l'Outre-mer(5),
relancent bien le risque d'exploitation des gaz et huile de schiste !


De plus, l'audition le 18 avril dernier d’industriels et scientifiques par l'Office
parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques débouche sur
un quitus de confiance aux foreurs pour rendre la fracturation hydraulique « propre »
et socialement acceptable(6).


Enfin, dans le Bassin parisien, sous couvert de recherche déclarée « conventionnelle
», les travaux de reconnaissance des couches géologiques entrepris depuis janvier
dernier sont en réalité bien destinés à l'évaluation du potentiel supposé des
gisements « non-conventionnels ».


Contact presse Alain Roubineau 06 73 94 66 97
http://www.nongazdeschiste.fr/ *

Collectifs citoyens opposés à l'exploration et à l'exploitation des hydrocarbures

« non conventionnels », à la fracturation du sous-sol, aux forages extrêmes et
appelant à une véritable transition énergétique pérenne.


1 http://cergy-pontoise.tribunal-administratif.fr/communiques/le-tribunal-administratif-transmet-
une-qpc-au-conseil-d-etat-dans-les-dossiers.html
2 http://www.journaldelenvironnement.net/article/le-futur-code-minier-se-precise,34363
3 http://ec.europa.eu/environment/consultations/uff_en.htm

4 http://ec.europa.eu/public_opinion/flash/fl_360_sum_en.pdf p.13&14

5 22 départements et plus de 16 000 km2 sont impactés par ces demandes issues de 11 filiales
de sociétés étrangères.
6 http://www.actu-environnement.com/ae/news/fracturation-hydraulique-alternatives-gaz-schiste-
houille-geothermie-18344.php4

Tag(s) : #Energie - Climat

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :