Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous publions ici en français le "manifeste" des "Indignés" du Mouvement du 15 mai" qui a débuté dans 60 villes espagnoles et qui s'étend dans  tout le pays.

 Toma%20la%20calle-Banco

Ne paie pas la crise des autres, rebelle-toi !

Occupe la rue !

 

Manifeste

Nous sommes des personnes normales et ordinaires. Nous sommes comme toi : des gens qui se lèvent tous les matins pour étudier, pour travailler ou pour chercher du travail, des personnes qui ont une famille et des amis. Nous travaillons dur tous les jours pour vivre et donner un futur meilleur à ceux qui nous entourent. Certains d’entre nous se considèrent progressistes, d'autres plus conservateurs. Croyants ou non, avec des idéologies bien définies, ou apolitiques. Cependant nous sommes tous préoccupés et indignés par le contexte politique, économique et social qui nous entoure, par la corruption des politiciens, des chefs d'entreprises, des banquiers… par le manque de défense du citoyen. Cette situation nuisible au quotidien, peut être changée si nous nous unissons. Il est temps de se mettre en marche, de construire ensemble une société meilleure. Pour cela nous soutenons fermement ce qui suit :

- Les priorités de toute société avancée doivent être l'égalité, le progrès, la solidarité, le libre accès à la culture, le développement écologique durable, l’épanouissement, le bien-être du citoyen.

- Il existe des droits fondamentaux qui devraient être couverts dans ces sociétés tels que le droit au logement, au travail, à la culture, à la santé, à l'éducation, à la participation à la vie politique, au libre développement personnel ainsi que le droit à la consommation des biens nécessaires pour mener une vie saine et heureuse.

- L'actuel fonctionnement de notre système économique et gouvernemental ne répond pas à ces priorités et représente un obstacle pour le progrès de l'humanité.

- La démocratie part du peuple (dêmos=peuple ; kratos=le pouvoir) et dans cette optique le gouvernement doit naitre du peuple. Toutefois, dans ce pays, la majorité de la classe politique ne nous écoute pas. Alors que ses fonctions devraient être celles de porte- paroles de nos revendications auprès des institutions, en permettant la participation politique des citoyens au moyen de voies directes procurant ainsi un meilleur bénéfice pour l’ensemble de la société, nous assistons à un enrichissement et à leur prospérité à nos dépends.

- Le besoin irrépressible de pouvoir de certains d’entre eux provoque une inégalité, de la crispation et de l'injustice, ce qui conduit à la violence que nous rejetons. Le modèle économique en vigueur, obsolète et antinaturel bloque la machine sociale et la convertit en une spirale qui se consume en enrichissant quelques-uns et en plongeant dans la pauvreté et la pénurie les autres. Jusqu'à l'effondrement.

- La volonté et la finalité du système est l'accumulation d'argent, la plaçant au-dessus de l'efficacité et le bien-être de la société. En gaspillant des ressources, détruisant la planète, produisant du chômage et des consommateurs malheureux.

- les citoyens font partie de l’engrenage d'une machine destinée à enrichir une minorité qui ignore tout de nos besoins. Nous sommes anonymes, mais sans nous, rien de ceci n’existerait parce que nous faisons bouger le monde.

- Si comme société nous apprenons à ne pas confier notre futur à une rentabilité économique abstraite qui n'est jamais favorable à la majorité, nous pourrons éliminer les abus et les manques dont nous souffrons tous.

 

Une Révolution Morale est nécessaire. Nous avons mis l'argent au-dessus de l'Être Humain alors que nous devrions le mettre à notre service. Nous sommes des personnes, non des produits du Marché. Je ne suis pas seulement ce que j'achète, pourquoi et à qui je l’achète.

 

Pour tout ce qui précède, je suis indigné.

Je crois que je peux le changer.

Je crois que je peux aider.

Je sais qu'unis nous pouvons.

Sors avec nous. C'est ton droit.

 

Les assemblées élaborent des propositions et des revendications pour changer le système.

 

Madrid 20 mai 2011

Le résultat de la consultation de l´assemblée réunie le 20 mai 2011 au Campement Sol. Celui-ci est la compilation et la synthèse des propositions reçues ces derniers jours. Une première liste de proposition a été élaborée.

Nous soulignons que l´assemblée est un processus ouvert et de collaboration. Cette liste n'est pas close, les propositions approuvées à l´assemblée du 20 mai au Campement sol sont :

1- Le changement de la loi électorale pour des listes ouvertes et une circonscription. L´obtention des sièges doit  être proportionnelle au nombre de votes.

2- Les droits basiques et fondamentaux doivent être respectés, comme :

- le droit à un logement digne, s'articulant avec une réforme de la loi hypothécaire en cas de dévolution du logement pour non-paiement, la dette doit être annulée,

- une santé publique gratuite et universelle,

- la libre circulation des personnes et le renforcement de l´éducation publique et laïque.

3- L’abolition des lois et des mesures discriminatoires et injustes comme la loi du « Plan Bologne » et de l´espace Européen de l'enseignement supérieur, la loi relative au statut des étrangers et celle connue comme la loi Sinde (contrôle d'internet).

4- Une réforme fiscale pour les salaires les plus bas et une réforme des impôts sur le patrimoine et les droits de succession.

- La mise en place de la taxe Tobin qui concerne les transferts financiers et internationaux et la suppression des paradis fiscaux.

5- Réformes des conditions de travail de la classe politique pour abolir les salaires à vie.

6- Le rejet et la condamnation de la corruption, qu'il soit rendu obligatoire par la loi électorale la présentation de listes propres exemptes de toute corruption.

7- Différentes mesures en rapport avec les banques et les marchés financiers selon l´article de la constitution qui dit que toute la richesse du pays sous toutes ses formes est subordonnée à  l´intérêt général .La réduction du pouvoir du FMI et du BCE : la nationalisation de toutes les banques sauvées par l´Etat, le durcissement de tous les contrôles sur les entités et les opérations financières pour éviter tout abus sous quelque forme que ce soit.

8- Une vraie séparation de l´état et de l´église comme le stipule l´article 7 de la constitution

9- Une démocratie participative et directe ou les citoyens sont actifs. Un accès populaire aux moyens de communication qui doivent être éthiques et vrais.

10- Une vraie régulation des conditions de travail et un contrôle effectif par les pouvoirs de l´Etat.

11- Fermeture de toutes les centrales nucléaires et la promotion des énergies renouvelables et gratuite s.

12- La récupération des entreprises publiques privatisées.

13- Une séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire.

14- La réduction du budget militaire et la fermeture immédiate des entreprises d´armement et un plus grand contrôle de sécurité de l´Etat: Comme le mouvement pacifiste nous disons Non à la guerre.

15- La récupération de la mémoire historique et des principes fondamentaux de la lutte pour la démocratie de notre gouvernement.

16- Une transparence totale des comptes et des financements des partis politiques comme mesure de contrôle de la corruption politique.

 http://madrid.tomalaplaza.net/2011/05/20/propuestas-20-mayo/

 

 

Propositions en débat dans les différentes assemblées 

 

Voici quelques-unes des étapes, en tant que citoyens, nous considérons essentiels la régénération de notre système politique et économique. Donnez votre avis sur ces propositions et proposer les vôtres sur le forum !

 

1. ABOLITION DES PRIVILEGES de la classe politique :

 

• Un contrôle strict de l'absentéisme des élus. Sanctions spécifiques pour manquement à ses devoirs.

 

• Retrait des privilèges dans le versement des impôts, les années de cotisation et le montant des pensions. Alignement des salaires des élus au salaire moyen espagnol plus les besoins alimentaires nécessaires à l'exercice de leurs fonctions.

 

• L'élimination des frais associés à l'immunité. Applicabilité des crimes de corruption.

 

• Déclaration obligatoire du patrimoine de tous les responsables publics.

 

• Réduction des responsabilités électives.

 

2. Abolition du chômage:

 

• Partage du travail en développant la réduction du temps de travail éliminer le chômage structurel (soit jusqu'à ce que le chômage tombe en dessous de 5%).

 

• La retraite à 65 ans et aucune augmentation de l'âge de la retraite pour en finir avec le chômage des jeunes.

 

• Bonus pour les entreprises qui emploient moins de 10% des contrats temporaires.

• Sécurité de l’emploi : l'interdiction des licenciements collectifs pour des raisons objectives dans les grandes entreprises, des contrôles pour s'assurer que les travailleurs temporaires ne sont pas occupés par des emplois qui pourraient être à durée indéterminée.

 

• Rétablissement de l’allocation chômage de 426 € pour tous les chômeurs de longue durée.

 

3. DROIT AU LOGEMENT:

 

• Expropriation par l'Etat du parc de logements construits qui n'a pas été vendu pour le destiner au logement social.

 

• Aide au logement pour les jeunes et les personnes à bas revenus.

 

• Restitution des logements saisis et annulation des hypothèques.

 

4. SERVICES PUBLICS DE QUALITE:

 

• Suppression des dépenses inutiles au sein du gouvernement et mise en place d’un contrôle indépendant des budgets et des dépenses.

 

• Recrutement du personnel de santé afin d'éliminer les listes d'attente.

 

• Recrutement d'enseignants pour respecter le ratio d'élèves par classe, les groupes dédoublés et les groupes de soutien.

 

• Réduction des frais de scolarité dans l'enseignement universitaire, correspondant au prix des études supérieures de qualité.

 

• Le financement public de la recherche pour assurer son indépendance.

 

• Des transports publics bon marché, de qualité et respectueux de l'environnement, rétablissement des trains supprimés suite à la mise en service des trains à grande vitesse avec le prix d'origine, abonnements d'autobus moins chers, limitation de la circulation des voitures privées dans les centres urbains, la construction de pistes cyclables .

 

• les aides sociales locales : application effective de la loi sur la dépendance, réseaux locaux de soignants, services locaux de médiation et de tutelle.

 

5. Contrôle des banques:

 

• Interdiction de toute aide publique et d’augmentation de capital pour sauver les banques : les institutions en difficulté doivent être déclarés en faillite ou être nationalisés pour former une banque publique sous le contrôle social.

 

• Augmentation des impôts pour les banques en proportion directe avec les dépenses sociales provoquées par la crise et par la mauvaise gestion.

 

• Restitution au Trésor public de toutes les aides financières publiques apportées aux banques.

 

• Interdiction des investissements des banques espagnoles dans des paradis fiscaux.

 

• Réglementation des sanctions sur la spéculation et les mauvaises pratiques bancaires.

 

6. FISCALITE:

 

• Augmentation du taux d'imposition sur les grandes fortunes et les banques.

 

• Suppression des SICAV.

 

• Restauration de l'impôt sur les patrimoines.

 

• Contrôle réel et efficace de la fraude fiscale et la fuite des capitaux vers les paradis fiscaux.

 

• Promotion au niveau international de l'adoption d'une taxe sur les transactions internationales (taxe Tobin).

 

7. Démocratie participative et des libertés:

 

• Refus du contrôle sur Internet. Abolition de la loi Sinde.

 

• Protection de la liberté d'information et le journalisme d'investigation.

 

• Référendums obligatoires et contraignants sur un large éventail de questions qui changent les conditions de vie des citoyens.

 

• Référendums obligatoire pour toutes les mesures dictées par l'Union européenne.

 

• Modification de la loi électorale afin d'assurer un véritable système réellement représentatif qui ne discrimine aucune force politique et la volonté sociale, où le vote blanc ou nul seraient également représentés à l'Assemblée législative.

 

• Indépendance de la magistrature : réforme du ministère judiciaire des poursuites afin d'assurer son indépendance, refus de la nomination des membres de la Cour constitutionnelle et du Conseil judiciaire suprême par le pouvoir  exécutif.

 

• Mise en place de mécanismes efficaces pour assurer la démocratie interne dans les partis politiques.

 

8. Réduction des dépenses militaires

 

Voici donc les revendications minimales et d’application immédiate. Demain, les autres.

 

Parce que les gens doivent pouvoir organiser leur vie en coopération et en liberté.

 

 

(Traduction RN)

 

 

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :