Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Firenze-4.JPGFirenze 10+10 Jour 1

 

C'est par un beau soleil d'automne que la Forteresse de Florence accueille, 10 ans après le premier FSE, les altermondialistes de toute l'Europe.

 

Ce matin, une introduction à 2 voix du comité d'organisation a présenté l'ensemble des travaux.

Si la référence au premier Forum Social Européen est affirmée d'emblée, l'objectif de ce nouveau rendez-vous de Florence se veut à la fois plus pragmatique, plus concret sans être pour autant une nouvelle édition du FSE.

 

Ce processus avait atteint ses limites : le constat a été fait qu'il n'y a pas eu réaction digne de ce nom en solidarité de la part des peuples européens avec le peuple grec. Tout le monde, dans les réseaux altermondialistes, en avait convenu : la Grèce est le nouveau laboratoire du libéralisme en Europe, dans un contexte de crise globale multiforme extrêmement profonde du capitalisme. Les effets de cette crise sont déjà dramatiques pour les peuples du sud de l'Europe.

 

La pluralité des acteurs, des actrices et des terrains de luttes, l'absence de hiérarchie entre ces luttes, le fonctionnement au consensus et l'objectif de construction d'initiatives communes : on a retrouvé dès ce matin les éléments communs à la culture altermondialiste .

 

En ce qui concerne la participation, on relève déjà 3000 inscrit-e-s avant même le début des discussions, toutes générations confondues, la présence de délégations de la rive Sud de la Méditerranée et en particulier des organisateurs/organisatrices du FSM de Tunis en mars 2013.

L'assemblée inaugurale était à l'image de cette diversité.

 

Il y a des mobilisations importantes partout en Europe mais en ordre dispersé, ce qui ne laisse pas apparaître un réel rapport de force européen face aux politiques d'austérité et de renforcement de l’État autoritaire.

 

L'idée force de « Florence 10+10 » est de faire converger des revendications à l'échelle européenne autour de 5 thématiques : démocratie en Europe ; droits sociaux et droit du travail ; austérité et dette ; Europe et le monde ; biens communs sociaux et naturels.

 

Les propositions de campagnes et initiatives qui émergeront devront être validées par chaque composante pour servir de base communes à la mobilisation dans tous les pays.

 

La délégation des Alternatifs : Alain Marcu, Florence Ciaravola , Bruno Della Sudda et Nathalie Marcu

Tag(s) : #Altermondialisme

Partager cet article

Repost 0