Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

arton302-b5541

Depuis un certain nombre de mois, la presse se fait l'écho de déclarations d'officiels israéliens qui envisagent une agression contre l'Iran, au motif que cet État pourrait, un jour, posséder l'arme atomique.

 

Les Alternatifs, réunis en coordination générale le 13 mai 2012, s'opposent fermement à cette éventualité. Aujourd'hui, la seule puissance nucléaire du Proche et du Moyen-Orient est l'État d'Israël qui possède entre 80 et 200 bombes atomiques, ce qui en fait l'une des six premières puissances nucléaires mondiales, et les vecteurs nécessaires pour leur utilisation (avions, fusées et sous-marins – un sixième vient d'être livré à Israël par l'Allemagne). Le principal danger nucléaire au Proche et Moyen-Orient n'est pas l'Iran, indépendamment des critiques que l'on peut porter sur son régime, mais Israël, État qui n'a pas signé le TNP (traité de non prolifération) et dont les installations nucléaires ne peuvent donc pas être contrôlées par l'AIEA (agence internationale de l'énergie atomique), contrairement aux installations de l'Iran, signataire du TNP.

 

La seule solution régionale viable passe par :

 

  • la création d'un État palestinien sur les territoires occupés en 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale,

  • le démantèlement des bases militaires étrangères,

  • des garanties données aux peuples iranien et israélien pour leur sécurité,

  • la dénucléarisation totale du Proche et du Moyen-Orient

  •  

  • Ni bombe israélienne, ni bombe iranienne : dénucléarisation !

 Les Alternatifs - Le 13 mai 2012

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :