Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logo confMardi 17 Avril 2012

A 10h à St Julien en St Alban

Journée Internationale des luttes paysannes en Ardèche

« Des seaux de terre contre le pot de fer »

 

La Confédération Paysanne de l’Ardèche se mobilise le 17 Avril 2012 à St Julien en St Alban contre le projet du Centre Européen des Nouvelles Technologies (CENT) qui va bétonner encore un peu plus les terres agricoles ardéchoises (dont des vignes AOC) pour des raisons de spéculation immobilière.

Nous dénonçons ces projets, soi-disant économiques, mais qui, en accaparant les terres agricoles, vont contre la souveraineté alimentaire des territoires et nient l’importance de l’agriculture dans le tissu social et économique local.

La Confédération Paysanne lutte quotidiennement pour défendre les paysans contre la destruction de leur outil de travail tandis qu’une superficie agricole équivalente à celle d’un département français disparaît tous les 6 ans.

 

Alors pour dire stop à cet engrenage, nous appelons tout-e-s les paysan-ne-s et les citoyen-ne-s à nous rejoindre Mardi 17 Avril à St Julien en St Alban munis de seaux remplis de terre.

 

Une action symbolique de réappropriation sera alors organisée dans le village de St Julien en St Alban pour dénoncer le projet d’accaparement de terres agricoles et dénoncer également la complaisance d’une majorité des élus locaux qui accompagnent cette expropriation.

 

Venez nombreux avec vos seaux de terre à 10h sur le grand champ qui se trouve à l’entrée de St Julien en St Alban (en venant de Rompon)

 

Après l’action symbolique, nous partagerons un repas tiré du sac avec ce que chacun aura amené !!

 

Refusons le gaspillage des terres agricoles, agissons localement !

Appel National de la Conf’ :

 

La Confédération Paysanne appelle tout-e-s les paysan-ne-s, citoyen-ne-s, élu-e-s à se mobiliser partout en France le 17 Avril 2012 pour lutter contre l’artificialisation des terres.

Cette journée internationale (*) des luttes paysannes doit être l’occasion de se mobiliser fortement partout où les terres agricoles sont menacées. Or, ces terres sont indispensables afin de développer l’emploi paysan, d’assurer la vocation alimentaire de la terre et de favoriser la vitalité et le bien vivre dans nos territoires ruraux et péri-urbains. Il faut entrer en lutte pour sauver ces terres !

Nombreux sont les lieux où nous pouvons intervenir, avec 70 à 80 000 ha perdus par an, chaque Confédération paysanne, en lien avec ses partenaires, peut pointer le scandale du gaspillage du foncier agricole : LGV, plateforme de la grande distribution, voirie, parc de loisir, photovoltaïque au sol, lotissements, golf…..

Le phénomène induit en plus une pression permanente qui perturbe indirectement l’activité agricole dans sa gestion à moyen et long terme (comportements spéculatifs, attitude des propriétaires, pression sur les élus…)

Cette journée internationale doit aussi être l’occasion de porter notre message de soutien à tous les paysans qui luttent dans le monde contre les projets d’accaparement des terres nourricières, bases de la souveraineté alimentaire, plus que jamais indispensables aux peuples.

 

(*) Le 17 avril 1996, dix-neuf paysans du Mouvement des travailleurs ruraux sans terre du Brésil (MST) étaient assassinés par des tueurs à la solde de grands propriétaires terriens. En mémoire de cette tuerie, les membres de Via Campesina (1ère organisation mondiale de paysans) ont déclaré le 17 avril Journée mondiale des luttes paysannes. 

Tag(s) : #Agriculture

Partager cet article

Repost 0