Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

3 circon a exemple-2-copie-1ardeche-2.jpg

Nous publions en avant-première cet article du Picodent n°12 sur les législatives en Ardèche, celui-ci tente de retracer brièvement les raisons des candidatures A gauche toute ! Osons l'utopie.

 

Nationalement, les Alternatifs avaient pris position pour rechercher l'accord le plus large possible en vue des élections législatives.  Dans cet esprit, dès le 1er octobre 2011; ils ont adressé un courrier au Parti de gauche (PG) pour solliciter une rencontre.

  

Au cours de la première rencontre (le 12 octobre), nous avons posé le cadre politique que nous souhaitions et une prise en compte de nos spécificités : nucléaire, sans papiers, féminisme, pratiques autogestionnaires. Nous avons demandé la suppléance sur la 3e circonscription, en expliquant que le ticket titulaire PG, avec une suppléance Alternatifs aurait le soutien de presque toute la gauche du PS (Front de Gauche, NPA, MOC, Alternatifs). De fait, cet accord aurait correspondu à une réalité de la pratique militante sur cette circonscription.

 

Le PG semblait être ouvert sur le principe tout en anticipant une réticence du PCF. Mais aucune négociation ne s'est véritablement engagée.  Suite à cette rencontre, les Alternatifs ont adressé un nouveau courrier au PG (en date du 20 octobre), puis silence radio. 

 

Cinq semaines plus tard, le 22 novembre, une nouvelle rencontre s'est tenue entre les Alternatifs et, cette fois-ci, le Front de gauche, il nous a alors été signifié que nos demandes n'étaient pas recevables et que le suppléant serait issu du PCF. Il nous était "tout simplement" proposé un ralliement sans condition. Le Front de gauche nous a ensuite adressé un courrier (en date du 28 novembre) confirmant leur position mais regrettant la forme...Suite à cette réponse, les Alternatifs ont fait savoir leur déception dans un communiqué (repris partiellement par la presse locale le 10 décembre).  

  

Cette attitude hégémonique est récurrente puisque l'année précédente, lors des cantonales, un accord allant du PG au NPA en passant par les Alternatifs avait quasiment abouti. Au dernier moment, le PCF, initialement en dehors de l'accord compte tenu de la divergence sur l'ERGC (Espace de restitution de la grotte Chauvet) a oeuvré pour rompre cet accord.

 

Il se trouve que dans nos pratiques militantes (nucléaire, marche mondiale des femmes, etc.), nous sommes en lien avec le NPA et des militant-e-s du MOC. Toujours dans la recherche d'un accord unitaire et pour que nos idées soient présentes dans cette campagne, nous avons formalisé des rencontres début 2012, qui ont abouties à une présence de nos trois composantes sur toutes les circonscriptions dans de la Drôme et de l'Ardèche.

 

Plus précisément, Les Alternatifs seront présents sur la 2ème circonscription (suppléance à Annonay), Françoise Maquin, et sur la 3ème (titulaire et suppléance à Aubenas), Richard Neuville et Myriam Lind.

 

Nous porterons dans cette campagne les thèmes suivants :

-         Réinventer la démocratie. Pour nous, autogestionnaires, il importe que le maximum de personnes puissent s'exprimer et décider sur les sujets essentiels.

-         Rompre avec le capitalisme et partager les richesses. L'essence de celui ci est d'être porteur d'injustices et d'inégalités. Nous favoriserons l'intérêt collectif à l'enrichissement personnel (appropriation sociale, reconquête et développement des services publics et des biens communs,...).

-         Sortir du productivisme et du nucléaire. Une réflexion s'impose sur le produire et consommer autrement. On ne peut plus attendre une inévitable catastrophe !

 

Ces thèmes issus de notre profession de foi seront mis en avant dans cette campagne.

 

A gauche toute !  Osons l'utopie !

 


Nous publions en avant-première cet article du Picodent n°12 sur les législatives en Ardèche, celui-ci tente de retracer brièvement les raisons des candidatures A gauche toute ! Osons l'utopie.

 

Nationalement, les Alternatifs avaient pris position pour rechercher l'accord le plus large possible en vue des élections législatives.  Dans cet esprit, dès le 1er octobre 2011; ils ont adressé un courrier au Parti de gauche (PG) pour solliciter une rencontre.

  

Au cours de la première rencontre (le 12 octobre), nous avons posé le cadre politique que nous souhaitions et une prise en compte de nos spécificités : nucléaire, sans papiers, féminisme, pratiques autogestionnaires. Nous avons demandé la suppléance sur la 3e circonscription, en expliquant que le ticket titulaire PG, avec une suppléance Alternatifs aurait le soutien de presque toute la gauche du PS (Front de Gauche, NPA, MOC, Alternatifs). De fait, cet accord aurait correspondu à une réalité de la pratique militante sur cette circonscription.

 

Le PG semblait être ouvert sur le principe tout en anticipant une réticence du PCF. Mais aucune négociation ne s'est véritablement engagée.  Suite à cette rencontre, les Alternatifs ont adressé un nouveau courrier au PG (en date du 20 octobre), puis silence radio. 

 

Cinq semaines plus tard, le 22 novembre, une nouvelle rencontre s'est tenue entre les Alternatifs et, cette fois-ci, le Front de gauche, il nous a alors été signifié que nos demandes n'étaient pas recevables et que le suppléant serait issu du PCF. Il nous était "tout simplement" proposé un ralliement sans condition. Le Front de gauche nous a ensuite adressé un courrier (en date du 28 novembre) confirmant leur position mais regrettant la forme...Suite à cette réponse, les Alternatifs ont fait savoir leur déception dans un communiqué (repris partiellement par la presse locale le 10 décembre).  

  

Cette attitude hégémonique est récurrente puisque l'année précédente, lors des cantonales, un accord allant du PG au NPA en passant par les Alternatifs avait quasiment abouti. Au dernier moment, le PCF, initialement en dehors de l'accord compte tenu de la divergence sur l'ERGC (Espace de restitution de la grotte Chauvet) a oeuvré pour rompre cet accord.

 

Il se trouve que dans nos pratiques militantes (nucléaire, marche mondiale des femmes, etc.), nous sommes en lien avec le NPA et des militant-e-s du MOC. Toujours dans la recherche d'un accord unitaire et pour que nos idées soient présentes dans cette campagne, nous avons formalisé des rencontres début 2012, qui ont abouties à une présence de nos trois composantes sur toutes les circonscriptions dans de la Drôme et de l'Ardèche.

 

Plus précisément, Les Alternatifs seront présents sur la 2ème circonscription (suppléance à Annonay), Françoise Maquin, et sur la 3ème (titulaire et suppléance à Aubenas), Richard Neuville et Myriam Lind.

 

Nous porterons dans cette campagne les thèmes suivants :

-         Réinventer la démocratie. Pour nous, autogestionnaires, il importe que le maximum de personnes puissent s'exprimer et décider sur les sujets essentiels.

-         Rompre avec le capitalisme et partager les richesses. L'essence de celui ci est d'être porteur d'injustices et d'inégalités. Nous favoriserons l'intérêt collectif à l'enrichissement personnel (appropriation sociale, reconquête et développement des services publics et des biens communs,...).

-         Sortir du productivisme et du nucléaire. Une réflexion s'impose sur le produire et consommer autrement. On ne peut plus attendre une inévitable catastrophe !

 

Ces thèmes issus de notre profession de foi seront mis en avant dans cette campagne.

 

A gauch 

Tag(s) : #Législatives 2012

Partager cet article

Repost 0