Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elections législatives – 3e circonscription de l’Ardèche

Richard Neuville / Myriam Lind

AGT -01legi a1 valence v2-02 - Copie

Nucléaire : en sortir tout de suite !

Engager la reconversion énergétique avec des services publics sous le contrôle des citoyens 

14 mois après Fukushima, 26 ans après Tchernobyl, aucune leçon n’a été tirée par nos gouvernants sur l’impasse mortelle que représente le nucléaire. Ils s’enferrent dans une fuite en avant suicidaire comme si la boulimie d’énergie, de profits et de croissance illimitée de quelques multinationales valait qu’on sacrifie des peuples entiers !

 

Le nucléaire, un choix écologiquement insoutenable

38 ans après le premier programme électronucléaire, les mêmes questions se posent : dangerosité des technologies employées, risques de dissémination de matières radioactives et hautement toxiques (plutonium), usage criminel qui peut en être fait, font du nucléaire un domaine où règnent centralisme et culte du secret. Il n’y a pas de nucléaire démocratique : l’opacité reste la règle ; les décisions sont prises sans réel débat public, sans consultation de la population et sous l’influence de la technocratie et des lobbies industriels capitalistes.

 

Un choix économiquement et socialement inacceptable

La filière nucléaire absorbe des sommes colossales qui seraient mieux employées pour une véritable politique d’économies d’énergie, de diversification des sources de production et de développement des énergies renouvelables.

 

Par centaines de milliers de tonnes, les déchets s’accumulent. Le prétendu “retraitement” est une escroquerie qui ne réduit en rien ni le volume, ni leur dangerosité. Quant à l’enfouissement, c’est “cacher la poussière sous le tapis. La meilleure façon de gérer les déchets nucléaires, c’est de ne pas en produire ! 

 

Une décision immédiate de sortie du nucléaire s’impose

Il y a urgence :

à sortir du nucléaire, civil ou militaire en 10 années ;

à promouvoir un véritable programme d’efficacité et de sobriété énergétique.

Il y a une extrême urgence à arrêter définitivement les 21 réacteurs qui ont dépassé 30 ans d’âge.

 

Ni civil, ni militaire ; ni chez nous, ni ailleurs !

 

Reconversion énergétique dès maintenant !

· Réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre à la hauteur des exigences exprimées par l'accord des peuples de Cochabamba ;

· Régulation d’une surconsommation qui coûte plus aux pauvres qu’aux riches ;

· Arrêt de la course aux énergies fossiles ;

· Abandon de toute expérimentation, exploration et exploitation d'hydrocarbures compris dans la roche mère et off-shore (gaz et huiles de schiste) ;

· Arrêt de la production et l’utilisation industrielles des agro-carburants ;

· Priorité au financement public de la recherche et des expérimentations citoyennes sur les énergies renouvelables ;

· Relocalisation avec la réappropriation publique et territoriale des moyens de production et de distribution de l'énergie (régies communales, coopératives, sociétés d'intérêt collectif, etc.), incluant systématiquement le contrôle citoyen ;

· Réorientation des politiques publiques des secteurs énergivores tels que l’agriculture intensive, les transports, le logement et l’urbanisme, l’industrie et la grande distribution.

 

Des services publics développés et contrôlés

 

· l’accès aux biens communs universels (l’eau, l’air, la biodiversité) sera garanti,

· les biens sociaux (enseignement, santé, protection sociale, recherche) et les biens publics (énergie, transports, télécommunications) échapperont à la marchandisation et seront socialisés.

· les citoyen-ne-s, les associations, les syndicats seront associés pleinement aux décisions et à la gestion des entreprises ou des régies publiques.

· les services publics de proximité pourront être gérés par des sociétés coopératives d’intérêt collectif (SCIC), tels que l’eau, les déchets, les énergies renouvelables, l’éolien, le solaire, la petite enfance, les personnes âgées, etc.

Face à la spéculation foncière et immobilière, les communes auront un rôle actif à jouer pour renforcer la socialisation des terres (pour installer de jeunes agriculteurs) et des logements.


 

Agoras de campagne 

Le 29 mai à 20 heures, Villeneuve de Berg

Ancien centre socio-culturel

 

Le 31 mai à 20 heures à Aubenas

Salle Marcel Gimond, Château 

En présence de Michel LEPESANT (objecteur de croissance), Françoise MAQUIN (féministe) et Yannick VITTON (NPA)

 

Le 6 juin à 20 heures aux Vans

Maison des Associations

En présence de Christian Sunt (objecteur de croissance)

 

Rejoignez le comité de soutien

Contacts : contact@agauchetoute07-26.eu  ou alternatifs07@wanadoo.fr  

 

Notre campagne est exclusivement financée par des citoyen-ne-s, merci de votre soutien, chèques à libeller à l'attention de "Daniel Romet, mandataire financier de Richard Neuville" à adresser à Daniel Romet, Fiougier 07170 LUSSAS. Un reçu fiscal vous sera adressé chez vous.

 

http://www.agauchetoute07-26.eu/

escargot OC b-868e28649993027c155f752e7ae10981-150x93-6-nocarton302-b5541logo

   

Tag(s) : #Législatives 2012

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :