Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Péage du Roussillon 2

 Communiqué

Les Alternatifs, membres du Réseau Sortir du nucléaire, ont participé activement à la chaîne humaine entre Lyon et Avignon avec une présence dans différents points (Lyon, Communay, Le Péage du Roussillon, Loriol, Savasse, Montélimar, Orange-Sud, Le Pontet, etc.). Des camarades rhône-alpins mais aussi de Bourgogne, de PACA, du Languedoc-Roussillon, d'Ile de France étaient présents. Les Alternatifs ont également participé à d'autres chaînes, comme au Faou (Bretagne) ou à Nantes.

Consulter l'album :

http://alternatifs0726.over-blog.com/album-2036214.html

 

Chaîne humaine à Nantes

http://www.youtube.com/watch?v=Yb_yqK8yFLo

 

 

Par contre, les Alternatifs déplorent fortement de ne pas avoir été conviés au point presse à Montélimar, alors qu'ils sont membres actifs du combat contre le nucléaire et du réseau depuis son origine. Ils rappellent que moins d'une semaine après Fukushima (le 17 mars), 73 organisations (associations, syndicats, partis) avaient co-signé un appel solennel, lancé à l'initiative du réseau Sortir du nucléaire, intitulé : "Nucléaire, nous voulons avoir le choix". Cet appel exigeait notamment l'arrêt de tous les projets électronucléaires en cours et la fermeture défintive des réacteurs de 30 ans et plus... C'est à dire en pratique, la fermeture immédiate en France de 21 réacteurs sur 58, et de 21 réacteurs supplémentaires avant la fin du prochain quinquenat. Or, on sait ce qu'il est advenu de cet engagement avec l'accord électoral entre le PS et EELV, le simple engagement de référendum du Front de Gauche, qui demanderait à la population de choisir entre une sortie du nucléaire ou le maintien d'un  nucléaire "sécurisé" et public, ou quand la candidate de Cap 21 affirme que la sortie du nucléaire ne peut être envisagée "sûrement dans 40 ans, peut-être même dans 30 ans". Pourtant, toutes ces formations étaient représentées au point presse de RSN.

 

Néanmoins, avec le succès de cette chaîne humaine, qui a rassemblé 60 000 personnes entre Lyon et Avignon, la lutte pour la sortie du nucléaire devrait franchir un autre pallier dans la mobilisation. Elle devrait être au coeur des prochaines élections (présidentielle mais aussi législatives). Les Alternatifs, présents aux élections législatives, porteront l'exigence d'une sortie du nucléaire à échéance de 10 ans.

 

D'ores et déjà, nous savons que de nouveaux collectifs locaux vont voir le jour dans les prochaines semaines comme en Ardèche méridionale. Les Alternatifs 07 y prendront toute leur place.

 

Le 12 mars 2012

Tag(s) : #Nucléaire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :