Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

http://www.alternatifs44.com

Notre Dame des Landes : 20ème jour de grève de la faim, encore un effort M. Hollande ! Grande manifestation de solidarité à Nantes jeudi 3 mai 13h


Au 20ème jour de grève de la faim, les grévistes ont une nouvelle fois tenu un point presse ce matin. Ce matin, Sandrine, jeune paysanne éleveuse de mouton à Gourin (56) et militante de la Confédération Paysanne 56, a rejoint les grévistes de la faim qui sont désormais cinq et font preuve d'un bon moral. Michel, qui entrera demain dans sa quatrième semaine de grève de la faim et qui a déjà perdu 13 kilos, montre toujours la même détermination et un enthousiasme toujours intact pour accueillir Sandrine qui, avec Séverine, portent la jeunesse agricole « engagée pour une agriculture paysanne créatrice de beaucoup d'emplois ». Pour les cinq grévistes et leur comité de soutien, l'élargissement de la lutte bien au-delà de Notre Dame des landes est aujourd'hui acquis.
 
Mais c'est surtout la réponse du candidat François Hollande au journal Ouest France qui, ce matin, alimentait les réflexions. Qu'a dit François Hollande : « Cet aéroport, qui va en remplacer un autre pour des raisons de sécurité et de développement, sera construit à condition que tous les recours aient été épuisés. Je demande néanmoins que l'exploitation des terres puisse continuer pendant l'instruction du dossier ».

Plus de 500 emplois seraient supprimés ! Projet d'aéroport d'AGO Vinci à Notre Dame des Landes : lourdes menaces sur l'emploi, par la Confédération Paysanne et l'union syndicale Solidaires de Loire Atlantique


Au 19ème jour de la grève d ela faim, nous vous invitons à lire - et à faire connaitre - le tract commun de la Conf' paysanne et de l'union syndicale Solidaires 44.

- La disparition de 100 emplois directs sur une cinquantaine d'exploitations agricoles.
- 400 à 500 emplois indirects compromis par la création de cette nouvelle infrastructure (en agriculture, chaque emploi direct génère 4 à 5 emplois indirects : salarié-es de coopératives, entrepreneur-es de travaux agricoles, filières de collectes et de transformation des produits, réseaux d'entraide, vétérinaires, etc.).

Emplois précaires pour la construction. On nous annonce 4 000 emplois pendant 3 ans pour la construction de l'aéroport ; les grands groupes de BTP préférant embaucher une main d'oeuvre précaire et sous payée, est-ce bien cela l'idée que l'on se fait d'emplois utiles et pérennes ? Il serait plus utile d'orienter ces investissements publics sur d'autres priorités (santé, éducation).
Tag(s) : #Mobilisations et actions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :