Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mardi 17 avril 2012 - http://www.alternatifs44.com

Notre Dame des Landes : au 7ème jour de la grève de la faim et « pour empêcher toute décision irréversible », Françoise Verchère se joint aux deux grévistes de la faim.

 

Au 7ème jour de grève de la faim, les deux paysans menacés d'expropriation et d’expulsion, Michel Tarin et Marcel Thébault, ont été rejoints dans leur grève de la faim par Françoise Verchère, conseillère générale et co-présidente des élu-e-s opposés à l’aéroport (CéDéPa).

Visiblement émue, Françoise Verchère a longuement expliqué sa décision par « le silence et une forme de mépris » de la part des promoteurs du projet « face aux arguments » des opposants à la construction d’un nouvel aéroport et aux conclusions de l’étude indépendante du cabinet CE-Delft. « Parce que la construction d’un nouvel aéroport est un acte politique, c’est ma responsabilité de militante politique d’être présente aux côtés de Marcel et Michel ». « Très sensible à ce qui est irréversible si on n’est pas certains de son utilité », l’ancienne maire de Bouguenais a dénoncé le caractère non suspensif des recours actuellement en cours qui pourrait conduire à la destruction du bocage et du tissus agricole de Notre Dame des Landes avant même que la décision finale ne soit prise. « Il ne faudrait pas qu’on gagne trop tard, comme on le fait avec les expropriations alors même qu’on n’a pas les réponses économiques » a-t-elle conclu, avant que Marcel et Michel soulignent « l’efficacité du travail d’équipe » et remercient pour « la solidarité qu’on n’aurait pas imaginée » et qu’ils invitent les porteurs du projet à regarder.

Les trois grévistes de la faim ont fait part du courrier envoyé par leur comité de soutien – en recommandé – aux dix candidat-e-s à l’élection présidentielle dans lequel ils leurs demandent de se positionner clairement sur deux points : « l’arrêt immédiat des procédures d’expropriation qui sont en cours et à venir, ainsi que des expulsions éventuelles, tat que les recours juridiques concernant l’ensemble du dossier ne sont pas jugés et leurs conclusions rendues par les autorités compétentes (Cour de Cassation, Conseil d’Etat, Cour Européenne,…) et le ré-examen de la Déclaration d’Utilité Publique à la lumière des éléments nouveaux apportés par l’étude économique faite par la cabinet CE-Delft à la demande du collectif d’élu-e-s ». « Nous exigeons une réponse claire par écrit avant le premier tour de l’élection présidentielle en cours » soulignent-ils en conclusion.

Présente auprès des grévistes de la faim en ce jour le la résistance paysanne, la syndicaliste de la Confédération Paysanne, représentante de Via Campesina, Josie Riffaud a salué cette « résistance paysanne contre une fuite en avant contraire à l’intérêt global » et tout particulièrement Marcel et Michel, rejoint aujourd’hui par Françoise « qui risquent leur santé pour l’humanité et la planète » avant de conclure « arrêtez de maltraiter la terre, arrêtez ce nouveau crime contre la terre ».

Enfin, l’avocat de la coordination des opposants, Maitre Erwan Lemoigne, a fait le point sur les pourvois en cours et notamment le pourvoi en Cassation contre l’ordonnance du 18 janvier 2012 qui permet le transfert de propriété (expropriation) sans débat contradictoire. L’avocat a indiqué avoir saisi en urgence le Conseil Constitutionnel qui devra donc statuer en urgence sur cette question.

A l’issue de cette conférence de presse, les militant-e-s du Front de Gauche (Parti de Gauche, Fédération 85 du PCF, responsable et élu-e-s PCF de Blain, Gauche Unitaire) opposés au projet d’aéroport et les Alternatifs ont tenu à apporter leur soutien politique aux trois grévistes de la faim, les Alternatifs indiquant leur décision de soutenir aux législatives les candidates et candidats du Front de Gauche opposés à la construction d’un nouvel aéroport à Notre Dame des Landes.

Demain mercredi 18 avril, une délégation de 4 paysans du Larzac sera présente aux côtés des trois grévistes de la faim, avec une nouvelle conférence de presse à 15h. Lors de cette conférence de presse, les responsables de la commission agricole du PS44 devraient annoncer leur opposition au projet d’aéroport.

Le porte-parole du comité de soutien a également indiqué qu’après Bressuire et Lille, les paysans de la confédération paysanne et les militant-e-s du comité de soutien aux trois grévistes de la faim seraient présents aux meetings de soutien à François Hollande où doit intervenir Jean-Marc Ayrault demain soir à Rezé et vendredi soir La Roche/Yon.

« On se sent bien. On peut tenir nos objectifs » avait indiqué d’entrée Marcel Thébault. Au sortir de cette conférence de presse, c’est peu dire que ce sentiment était partagé de toutes et tous. Et  qu'il appelle l'urgence du développement de la solidarité et de la mobilisation !
Tag(s) : #Soutiens

Partager cet article

Repost 0