Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous avions publié l'interpellation publique du Réseau sortir du nucléaire (RSN) par quatre organisations politiques (dont Les Alternatifs) suite à sa campagne pour faire pression sur les négociations PS/EELV.

http://alternatifs0726.over-blog.com/article-interpellation-du-reseau-sortir-du-nucleaire-89478783.html  

Tout naturellement, nous publions la réponse de RSN.

arton341-8a0be

 

A l'attention de :

Les Alternatifs,
Alternative Libertaire,
Fédération Anarchiste,
Nouveau Parti Anticapitaliste


Bonjour,

Le CA du Réseau « Sortir du nucléaire » prend bien note de la lettre ouverte envoyée par vos quatre organisations membres à l'ensemble de notre fédération. C'est une contribution importante aux débats que nous menons, en CA, dans nos groupes et avec les salarié-e-s. Même si nous avons encore beaucoup de questionnements sur la meilleure stratégie à adopter pour que le nucléaire soit bien traité dans la campagne et que la voix des Françai-se-s à ce sujet se fasse entendre, il nous est d'ors et déjà possible de rappeler les actions menées par le Réseau, initiées ou non par les groupes, en cette rentrée 2011 qui suit le début de la catastrophe de Fukushima et inaugure une année où les yeux seront braqués sur les débats politiques.


Les manifestations du 15 octobre ont été un moment fort de cette rentrée, initié à Rennes dès juin et relayé dès fin juillet par un appel du Réseau, le tout ayant abouti à une journée décentralisée suivie dans six autres villes, organisée par les groupes et soutenue, relayée par le Réseau, qui tente d'être une caisse de résonance à la hauteur des initiatives régionales, dont il doit amplifier l'écho. Le Réseau a mis au service de la mobilisation en septembre et en octobre sa plus grande liste de contacts, qui touche plus de 100.000 personnes, et il a fait un important travail de synthèse et de valorisation des manifestations. Laura en tant que coordinatrice des groupes, et Opale à titre de chargée de communication, ont épaulé ce projet autant qu'il leur était possible au vu de leurs engagements par ailleurs, la seconde pour faire entendre la voix des antinucléaires dans les médias alors que cette question est centrale, mais très maltraitée comme toujours, et la première pour coordonner les actions autour du transports de déchets de la semaine passée et la chaîne humaine qui se prépare dès cet automne pour le 11 mars 2012.


La mobilisation pour la chaîne humaine entre Lyon et Avignon sera l'autre moment fort de l'année, un défi pour lequel nous devons nous rassembler pour peser face au lobby nucléaire. La nucléocratie en France verrouille la décision politique et tente de fermer les portes au changement que nous souhaitons, y compris en travaillant la sphère médiatique et en alimentant les craintes non pas au sujet de l'atome... mais de la possibilité de s'en délivrer ! Le Réseau a dans cette lutte une action à deux dimensions, que le CA a à cœur d'équilibrer : l'appui aux mobilisations de terrain, et le travail autour des partis et des institutions, dont la presse.


Cette deuxième dimension est la plus controversée parmi les membres du Réseau, elle est aussi la plus ingrate à cause des effets de verrou que nous notons bien, dans le champ des partis politiques par exemple, après avoir rencontré de nombreux partis peu favorables à la sortie du nucléaire ou qui, comme EELV, ont besoin que les antinucléaires mettent la pression quand le PS pousse fort de l'autre côté. Nous souhaitons malgré tout continuer à veiller et à exercer soit notre soutien, soit notre critique, quand les partis signataires de notre charte font avancer ou reculer la cause antinucléaire. Le Réseau est et restera une organisation non partisane, le CA s'en porte garant, et il est à ce titre hors de question que notre fédération appelle à voter pour tel ou tel candidat. Les élu-e-s ne sont pas éligibles au CA, ni les candidat-e-s autorisé-e-s à siéger pendant la durée de leur campagne, mais nous vous rappelons qu'il appartient à tous les groupes, dont les vôtres, d'entretenir le pluralisme du Réseau en proposant des candidatures devant l'AG.

 

Il est juste de noter que nous n'avons pas rencontré, ni assez consulté, les organisations importantes pour nous que constituent Les Alternatifs, Alternative Libertaire, la Fédération Anarchiste, et le Nouveau Parti Anticapitaliste... parce que leur soutien sans faille à la cause antinucléaire est acquis ! Il est en effet regrettable que les rapports entre le CA et ces organisations n'aient pas été plus étroits, et nous souhaitons remédier cette situation en nous mettant à votre disposition pour une rencontre dans des délais rapides.

 

Salutations antinucléaires,

 

Le CA du Réseau « Sortir du nucléaire »

Tag(s) : #Nucléaire

Partager cet article

Repost 0