Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

arton302-b5541Adoptée par la Coordination Générale du 26 mai 2013

 

François Hollande a été élu Président de la République en mai 2012 avec le slogan : "Le changement, c’est maintenant !". Mais en ce qui concerne, entre autres, les collectivités locales, c’est la continuité avec les politiques inscrites dans la logique du libéralisme économique européen.
L’austérité a été maintenue et même aggravée, asséchant les ressources des communes et des intercommunalités et creusant toujours plus le fossé entre une minorité de privilégiés et la majorité de la population dont les conditions et milieux de vie se dégradent (dans des domaines essentiels comme l’habitat, les Services Publics ou l’aménagement et l’environnement).


Le poids de l’intercommunalité, sous sa forme actuelle, dans la gestion et l’aménagement des territoires s’accroit, avec en particulier l’extension de transferts de compétences ; les citoyens sont de plus en plus éloignés des décisions qui les concernent. De "grands projets inutiles" sont imposés contre l’avis des populations, dégradant les milieux et distrayant des ressources pour des projets économiquement et socialement utiles. Les nouvelles lois de décentralisation ne remettent pas en cause la mise en concurrence des territoires et s’accompagnent de transferts importants de charges et donc de fiscalité.

Nos candidats-tes veulent contribuer dans une démocratie active à la construction du projet de leur collectivité locale C’est un mouvement de résistance et d’alternative qu’il s’agit de créer et de développer dans la durée pour faire de la commune et de l’intercommunalité des lieux privilégiés d’appropriation citoyenne et populaire du débat et de la décision politiques, et un point d’appui pour les luttes (remunicipalisation du service de l’eau, services publics de proximité …)
Autogestionnaires, nous considérons que la démocratie est l’affaire de tous et toutes à tous les niveaux (du quartier ou du village jusqu’à la métropole et la région). Le système actuel de démocratie représentative est en crise. Il est souvent réduite à son expression minimale, le droit d’aller voter tous les six ans. Notre réponse passe par une pratique de débats constants et l’existence de contre-pouvoirs.
Écologistes, nous voulons un aménagement des territoires équilibré, un cadre de vie de qualité, la préservation des ressources naturelles, de la biodiversité, du patrimoine commun (l’espace, l’eau, l’air… ) Nous voulons mettre en place la transition énergétique et la conversion écologique de la société.
Féministes et altermondialistes nous agissons pour l’égalité entre femmes et hommes, Français et étrangers. Le féminisme est consubstantiel au projet des Alternatifs. Il irrigue nécessairement chaque activité que nous menons. La mixité, la parité, l’égal accès aux responsabilités sont pour nous incontournables.
Solidaires, nous appliquons le principe : "chacun contribue selon ses moyens et reçoit selon ses besoins" dans toute politique sociale, sportive, culturelle… et nous défendons l’égalité d’accès aux services publics.
Ces propositions s’appuient sur des expérimentations citoyennes ou des réalisations alternatives, de nombreuses collectivités à l’étranger, et sur l’expérience des militant-e-s et des élu-e-s autogestionnaires.
Nous nous situons dans la perspective d’un projet alternatif de société : penser global et changer local : oui ça vaut la peine, avec le plus grand nombre, de se mettre en mouvement ici et maintenant !

La situation politique appelle lucidité et détermination : la pression néo libérale s’accroit à l’échelle de l’Europe, les reculs du gouvernement face à cette pression confortent la tentative de l’extrême droite de capter la colère populaire, le désespoir social peut conduire à une abstention de masse.

Il est indispensable que se rassemble et agisse une gauche de transformation sociale et écologique large, en lien et en dialogue avec les mobilisations et alternatives locales, une gauche pour

  • une démocratie active
  • la conversion écologique de la société
  • les solidarités sociales et territoriales
  • le vivre ensemble et les solidarités altermondialistes.

Les Alternatifs, à travers leur Charte Municipale, apporteront leur contribution à ce rassemblement.

 

L’orientation des Alternatifs
Les Alternatifs jugent indispensable la présence aux Municipales d’une gauche de transformation à gauche du PS et en alternative à sa politique d’austérité. Leur démarche s’inscrit dans une dynamique citoyenne qui ne peut se réduire aux accords entre organisations.

La mise en œuvre de cette orientation est du ressort des groupes locaux des Alternatifs conformément à notre vision autogestionnaire.

 

Au premier tour, les Alternatifs agiront pour :

  • la présentation de listes larges de la gauche de transformation sociale et écologique à gauche du PS et en alternative à sa politique et pour faire barrage à la droite et à l’extrême droite.

La construction du projet puis des listes passera par échanges entre organisations politiques, mais aussi avec les mIlitant-e-s d’associations, syndicats, collectifs citoyens et auto-organisés porteurs d’alternatives concrètes. Nous voulons contribuer au rassemblement de toutes les forces du Front de Gauche, et, au-delà, rechercher la participation de courants écolo-décroissants, d’extrême gauche (NPA), de la gauche d’EELV ou du PS…

Nous souhaitons aussi contribuer par et dans cette démarche à la convergence des courants de gauche alternative.

 

Au deuxième tour, les Alternatifs :

  • Appelleront à faire barrage à la droite et l’extrême droite
  • Défendront une fusion démocratique respectant les votes de premier tour
  • Refuseront de cautionner des politiques de régression sociale et écologique
  • La participation ou non aux exécutifs locaux est du ressort de chaque composante politique des listes.
  • Pour leur part, Les Alternatifs ne participeront pas aux exécutifs dirigés par le PS sauf à obtenir la garantie de leur indépendance.

Adopté par la coordination générale des Alternatifs

Paris le 26 mai 2013

Enregistrer au format PDF

Tag(s) : #Résolutions des Alternatifs

Partager cet article

Repost 0