Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

arton302-b5541 

Les élections cantonales de mars 2011 sont les dernières avant les échéances électorales de 2012. Elles se dérouleront  quelques mois après la formidable bataille contre la « réforme » des retraites que le Gouvernement Sarkozy a fini par imposer, en dépit de l’opposition largement majoritaire de la société, répondant ainsi à la logique ultra-libérale des instances internationales comme le FMI et au grand bénéfice du MEDEF. C’est l’occasion d’infliger une défaite électorale à Sarkozy et à la droite.

C’est aussi l’occasion de montrer  que la gauche de transformation sociale et écologique unie à l’occasion des luttes sur les retraites mais  aussi contre les mesures de plus en plus autoritaires et sécuritaires du Gouvernement peut également jouer un rôle majeur sur le champ électoral. C’est la raison pour laquelle pour cette échéance, comme pour toutes les autres, sociales ou institutionnelles, les Alternatifs sont favorables à un rassemblement de l’ensemble de  la gauche de transformation sociale et écologique  comme cela a pu se réaliser à l’occasion des élections régionales dans quelques régions et en particulier en Limousin. Ce qui a pu se réaliser avec la liste «  Limousin, terre de gauche » en 2010 avec la succès que l’on connaît,   alliance reconduite pour les élections cantonales de 2011, est la preuve qu’au-delà des réelles différences  existant entre les organisations de la gauche de gauche, un tel rassemblement devrait  pouvoir se réaliser partout.

Les Alternatifs se sont adressés  à l’ensemble des organisations de la gauche de gauche,  du Front de Gauche (PCF, PG, GU) au NPA, aux autres courants de la gauche alternative ainsi qu’aux sensibilités écologistes radicales. Ils se  félicitent que des alliances larges se soient déjà réalisées dans un nombre significatif de départements. Ils travaillent à la multiplication de tels accords. A défaut, les Alternatifs recherchent une convergence avec la ou les organisations permettant de proposer un projet correspondant à leurs orientations.

Lors de cette élection, les Alternatifs mettront en avant les points de programme suivants :

 

DEFENSE, RECONQUETE & DEVELOPPEMENT DES SERVICES PUBLICS

- Refuser  toute concession au privé de missions de service public : transport,  voirie départementale,  entretien des collèges, restauration scolaire, …

- Favoriser le retour en régie publique de l’eau, de l’assainissement, de la collecte et du traitement des ordures ménagères  là où il est actuellement pris en charge par le privé.

- Aller vers la gratuité du service public des transports collectifs départementaux,  pour tous et toutes, dans l’immédiat pour les scolaires, chômeurs, précaires et pour les salarié-e-s sur le trajet domicile travail

 

PRIORITE A L’ACTION SOCIALE ET EDUCATIVE

- Faire de l’investissement scolaire et de l’action sociale  une priorité du Conseil Général. Cela nécessite notamment de favoriser l’embauche des personnes titulaires en nombre suffisant afin d’assurer l’ensemble des missions.

- Développer les politiques de prévention dans le domaine de la santé  en particulier par un effort de mise en place ou de rénovation des centres de PMI, des crèches, des centres  de santé et de planification  en faveur en particulier des personnes à faibles revenus et des

personnes âgées ; politique volontariste de maintien à domicile des personnes âgées.

- Développer les moyens d’intervention du Planning Familial dans les colléges pour l’information et l’éducation des jeunes sur les droits des femmes, le droit à la contraception et à l’IVG et sur les violences faites aux femmes

- Maintenir le niveau d’intervention de la collectivité dans ses missions essentielles, notamment en matière sociale, malgré les restrictions budgétaires de l’Etat.

 

ATERDEVELOPPEMENT & SOLIDARITE INTERNATIONALE

 - Favoriser les politiques de sobriété énergétique, développer les énergies renouvelables en particulier  dans dan le parc immobilier dépendant des conseils généraux ; prioriser l’alimentation issue de l’agriculture biologique et paysanne locale dans les cantines administratives et scolaires

- Aider à la reconversion « biologique » des paysans et maraîchers désirant changer de mode de production ; s’opposer à tous les projets d’infrastructures polluantes et dangereuses ; sortir de l’utilisation des pesticides et autres substances dangereuses au sein des services des conseils généraux

- Consacrer  1%  du budget aux projets de coopération et de solidarité internationale  servant à la satisfaction des besoins fondamentaux des habitant-e-s des  pays du "Sud

 

DEMOCRATIE ACTIVE

- Associer les populations  (consultations, référendums…) à toutes les décisions les concernant  à travers des forums citoyens dans une démarche de démocratie active y compris sur le budget  (budget participatif) ; favoriser la vie associative en mettant à disposition les moyens matériels indispensables au fonctionnement des associations

-  S’engager résolument dans le combat contre le projet de réforme territoriale, et de réforme de la fiscalité.  

Tag(s) : #Résolutions des Alternatifs

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :