Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Message de nos camarades de la gauche révolutionnaire occitane

Aurore Martin

 

(Version òc)

Aurore Martin, pòrta paraula de Batasuna, qu'estó amiada a Pau peus gendarmas de Donibane-Garazi, apres està's presentada a la gendarmaria a 8òras aqueth matin. Un trentenat de personas qu'èran viengudas tà l'acompanhar. Qu'a compareishut au davant deu procuror qui ordonè la soa incarceracion a la preson de Sèishes.

Aurore Martin qu'ei baish un mandat d'arrèst europenc per la soa apartenéncia a Batasuna, organizacion politica il-legalizada despuish quauques temps per l'Estat espanhòu.

Qu'aperam a amassà's davant lo tribunau de Pau aqueth dimars lo 16 de noveme, a 9h en sostien.

 

Libertat ! Que tien a denonciar lo ponhastrèr deu quau hè pròva l'Estat espanhòu suu pòble basco. Aurore Martin que s'arretròba en preson shens reau examen deu son dossièr. Aqueth estat de hèit qu'ei intolerable. Que demora en detencion dinc au dimars 16 de noveme, lo temps que la justícia examina la validitat deu mandat d'arrèst.

Que reclamam la liberacion d'Aurore martin. Lo pòble basco qu'a lo dret de víver dens la dignitat. Las populacions europencas de deven pas clucar los uelhs suu la hurgada que sofreish lo pòble basco !

La resisténcia qu'ei ua question de dignitat !

 

(Version fr.)

Aurore Martin porte parole de Batasuna, a été emmenée à Pau par les gendarmes de Donibane-Garazi, après s’être présentée à la gendarmerie à 8 h ce matin. Une trentaine de personnes étaient venues l’accompagner. Elle a comparu devant le Procureur qui a ordonné son incarcération à la prison de Seysses.

Aurore Martin est sous le coup d'un mandat européen pour son appartenance à Batasuna, organisation politique illégalisée depuis quelques temps par l'État espagnol.

Libertat ! Tient à dénoncer l'acharnement dont fait preuve l'état espagnol sur le peuple basque. Aurore Martin se retrouve en prison sans réel examen de son dossier. Cet état de fait est intolérable. Elle reste en détention jusqu'au mardi 16 novembre, le temps que la justice examine la validité du mandat d'arrêt.

Nous réclamons la libération d'Aurore Martin. Le peuple basque a le droit de vivre dans la dignité. Les populations européennes ne doivent pas fermer les yeux sur le harcèlement que subit le peuple basque !

De même nous appelons à un rassemblement devant le tribunal à Pau ce mardi 16 en soutien.

La résistance est une question de dignité !

 

Libertat ! Esquèrra Revolucionària d'Occitània !

Tag(s) : #Soutiens

Partager cet article

Repost 0