Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cas d’Aurore Martin est symbolique du scandale de l’utilisation par les Etats du Mandat d’Arrêt Européen. Militante basque, elle est poursuivie par l’Etat espagnol et risque 12 ans d’incarcération dans les prisons espagnoles pour s’être exprimée politiquement (dans des réunions, conférences de presse, médias) en tant que membre de Batasuna, organisation légale en France. 

Tandis que la gauche syndicale, associative, politique indépendantiste basque s’exprime et agit depuis des années en faveur d’une résolution démocratique, politique et pacifique du conflit au Pays Basque, le gouvernement socialiste français s’allie au gouvernement espagnol pour accentuer la répression … rendant d’autant plus difficile cette solution pacifique ! 


L’extradition d’Aurore Martin le 1er novembre dernier est un scandale, et doit être dénoncé comme tel. Le 26 novembre 2012, des représentant-es des organisations Union syndicale Solidaires, CGT Energie Paris, CNT, Batasuna, Comité de soutien au peuple basque (Paris), Bake Bidea , Gauche anticapitaliste, NPA, Fase, Les Alternatifs, (Le Cedetim, PCF EDF-GDF Paris et France Cuba étaient excusés) se sont réuni-e-s pour envisager les initiatives de solidarité qui peuvent être menées unitairement et le plus largement possible.


Ces organisations ont d’ores et déjà décidé d’organiser des initiatives et rassemblements au moment - début janvier- où sera déposée la demande de mise en liberté provisoire d’Aurore Martin, afin d’exiger du gouvernement français qu’il appuie cette demande. 

Ces organisations se saisissent de la pétition initiée par Bake Bidea « pour la libération d’Aurore Martin et pour la mise en place d’un processus de Paix au Pays Basque »**, et appellent à la faire signer massivement. Une nouvelle réunion sera organisée le 10 décembre afin de faire le point sur la mobilisation, à laquelle sont invitées toutes les forces syndicales, associatives, politiques qui se reconnaissent dans cette démarche.  

 

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2012N31490

 

Les Alternatifs 07 ont écrit à Aurore Martin début novembre. Nous avons appris avec stupéfaction par la suite qu'aucun courrier ne lui ai remis, ce qui est révélateur des conditions de détention à l'encontre des militant-e-s basques dans l'Etat espagnol.

Tag(s) : #Soutiens

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :