Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

logofnautrhonealpes.png

Collectif des Usagers des Transports Publics en Sud-Ardèche (CUTPSA), membre de la FNAUT


                 

 

Privas le 22 décembre 2012

 

Le tribunal administratif de Lyon, suite au recours déposé par la FNAUT à l'encontre de la vente par RFF aux communautés de communes Privas Rhône et Vallées et Barres Coiron de l'emprise ferroviaire entre Privas et Le Pouzin, vient de décider au cours de la lecture du 27 novembre l'annulation de cette vente.

RFF dispose d'un délai de 3 mois pour exécuter le jugement. Au delà, une pénalité de 50 € par jour sera due. Cette décision fait suite à l'annulation du déclassement déjà prononcée par le tribunal administratif et confirmée en appel l'année dernière.

 

C'est pour notre association et la FNAUT l'aboutissement d'une longue procédure où RFF a montré la plus mauvaise volonté dans la préservation de cette emprise ferroviaire vitale pour l'avenir de l'Ardèche.

Elle permettra un jour de ré-ouvrir une liaison entre Privas, préfecture de l'Ardèche et Valence, préfecture de la Drôme, villes entre lesquelles il existe un nombre important de déplacements quotidiens. Cette réouverture permettra aussi aux ardéchois d'avoir une alternative fiable à la voiture pour rallier le réseau SNCF régional et national, les liaisons autocars étant tellement peu sures en ce qui concerne le respect des horaires annoncés qu'il est de plus en plus hasardeux d’espérer avoir une correspondance dans des délais "raisonnables". Rappelons encore une fois  que cette réouverture a été prévue par la Région dans son Schéma Régional des Infrastructures de Transport à l'horizon 2030, tout comme le retour du train vers Annonay et Aubenas.

 

Rappelons aussi que le réchauffement climatique n'est plus contestable, et est du à plus de 30 % aux rejets de CO2 des transports et en particulier du transport par route, et que le pétrole bon marché sera très rapidement derrière nous: il y a donc urgence à repenser et ré-organiser nos déplacements et à mettre en place des alternatives à la voiture individuelle, actuellement seul moyen de déplacement pour les ardéchois.

 

Cette décision rend pour nous encore plus cruciale la réalisation par la région Rhône-Alpes, en partenariat avec les régions PACA et Languedoc-Roussillon de la ré-ouverture de la rive droite du Rhône aux voyageurs, de Valence à Nimes, initialement prévue en 2010 jusqu'à Avignon et en 2013 jusqu'à Nimes....et qui desservira les gares ardéchoises de Bourg St Andéol, Viviers, Le Teil, Cruas, Le Pouzin, La Voulte.

Nous ne comprenons pas pourquoi ce dossier quasiment bouclé par les partenaires depuis 2010, et pour lequel un million d'euros d'études ont été engagés et budgétisés n'a toujours pas vu le jour.

 

Au moment où l'espace de restitution de la grotte Chauvet est en construction et ouvrira rapidement ses portes, drainant des millions de voyageurs, il y a pour nous urgence à envisager au plus vite la ré-ouverture des lignes ferroviaires ardéchoises. Nos routes et l'environnement ne supporteront pas longtemps une telle augmentation du trafic routier.

 

CUTPSA

Maison des associations

Place des Récollets

07000 Privas

cutpsa07@free.fr                     

Tag(s) : #Services publics

Partager cet article

Repost 0